Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2007

Date de début : 22.08.2007
Date de fin : 02.09.2007

Lieu : Veytay

Qui succédera à Veytay Jaeger-LeCoultre ?

Certaines pelouses font rêver… Celles des jardins anglais ou des grands stades de sport, par exemple. Mais elles ne sont en rien comparables aux pelouses des terrains de polo qui ont la majesté sobre des grands espaces, premiers domaines des chevaux sauvages. Sur leurs surfaces et au fil des siècles, ont évolué toute l’audace et la témérité des hommes et de leurs montures. Sport doublement millénaire devenu universel, le polo rassemble les notions de puissance, vitesse, contact et précision dans un écrin de raffinement, mais aussi de convivialité.

Le Polo Club de Veytay se distingue par toutes ses valeurs qui, depuis près de dix-huit ans, marquent la célèbre écurie de la famille Luginbühl. Dans ce contexte, le traditionnel rendez-vous d’équipes locales et européennes, le Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2007 – Geneva, rebaptisé pour les trois prochaines années au nom de son principal partenaire, s’est imposé comme l’événement majeur de la saison de jeu, en réunissant des formations de haut niveau. Programmé le week-end qui suit la rentrée des classes genevoises, le Jaeger-LeCoultre Polo Masters est le grand tournoi de l’été, auquel viennent habituellement assister plusieurs milliers de spectateurs. Autour du terrain de jeu numéro un de Veytay s’affrontent six équipes courageuses et audacieuses qui, d’un swing ou d’un revers, tentent d’arracher des points à l’équipe adverse grâce à leur témérité et leur maniabilité, mais aussi grâce à la vivacité de leurs montures.

Le tournoi commence le mercredi 22 août et, au terme des matches éliminatoires, les deux meilleures équipes se retrouveront en lice le dimanche 2 septembre prochain où le coup d’envoi de la finale sera donné à 15h00.

Une nouveauté cette année

Cette année, une particularité dans la règle du handicap marquera la célèbre épreuve, comme l’expliquent de concert Yves Luginbühl et Hugo Marteau, le nouveau polo manager du club: “Pour l’édition 2007, la commission du tournoi a décidé que le handicap du meilleur joueur de l’équipe ne pourra pas dépasser 6. En revanche, comme l’année dernière, la somme des handicaps de chaque formation demeurera de 8 au maximum. Cette règle, souvent appliquée au niveau international, est appelée à favoriser l’homogénéité de l’équipe et permettre à chaque joueur – en particulier les plus jeunes – d’avoir une chance réelle de se distinguer.” N’oublions pas que si le Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2007 – Geneva est un tournoi très prisé, un de ses buts est de permettre aux joueurs qui y participent d’avoir un réel plaisir, de s’y amuser, au-delà des résultats. Il est donc important que le plaisir de jouer s’associe à celui de gagner des galons, à la force du maillet !

Une femme chasse l’autre…

Cette discipline équestre attire également les éléments féminins qui rivalisent de dextérité et d’habileté sur le terrain. Cette année, Yasmine Firmenich Luginbühl, capitaine de l’équipe Veytay Jaeger-LeCoultre victorieuse des deux précédentes éditions, ne défendra pas son titre. Elle a en effet décidé de laisser sa place à Aurélie Slavic. En outre – une première dans l’histoire de la famille ! – les deux frères Luginbühl, Simon et Martin, qui figurent parmi les principaux espoirs du club, ne joueront pas ensemble. Ils tenteront ainsi chacun de leur côté d’entraîner leurs coéquipiers vers cette victoire finale qu’ils ont partagé ces deux dernières années.

Comme de coutume, les spectateurs ne seront pas oubliés. Autour de la pelouse mythique foulée par les grands noms du polo national et international, chacun viendra acclamer son équipe fétiche, et entre deux partidos, comme le veut la tradition, pourra remettre du pied les mottes arrachées par les sabots des chevaux.

C’est dans cet état d’esprit de convivialité et de festivités que le Polo Club de Veytay accueillera, une nouvelle fois, les équipes, leurs familles et tous les spectateurs passionnés de ce sport fascinant et spectaculaire. Encore un week-end prometteur en belles émotions...

Christelle Floquet-Niqueletto