Geneva Polo Masters 2006

Veytay conserve son titre

Ils en rêvaient, ils l’ont fait ! Les joueurs de l’équipe Veytay-Jaeger-LeCoultre se sont imposés pour la deuxième année consécutive sur leurs terres dans le Geneva Polo Masters. L’événement de la saison a été suivi par près de 3'000 personnes sous un soleil radieux. Les frères vice-champions suisses Simon et Martin Luginbühl, associés à leur belle mère Yasmine Firmenich Luginbühl et au professionnel argentin Horacio Fernandez Llorente venu exprès pour ce tournoi comme l’an passé, ont battu la formation Helvetica 6 à 5½ dans une finale très serrée. A l’entame de la dernière période de jeu, le score était de 4 à 4½, la formation Helvetica bénéficiant de ce demi-point de bonus en raison de sa somme des handicaps moins élevée que celle de Veytay. Les vainqueurs ont reçu le trophée et une magnifique montre Jaeger-LeCoultre. 

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)

« C’est vraiment un plaisir de gagner cette finale pour la deuxième fois de suite » confiait avec un large sourire Simon Luginbühl (23 ans). « C’était un super match à jouer, on s’est vraiment fait plaisir avec des équipes au niveau de jeu homogène ! J’étais content de pouvoir faire partager ça à beaucoup de gens. Mais la victoire aurait pu tout aussi bien revenir à l’autre équipe si elle n’avait pas manqué une pénalité à 60 yards à quelques secondes de la fin. Je tiens aussi à remercier les écuyers qui ont beaucoup travaillé car les chevaux ont aussi fait la différence aujourd’hui ».

Fait réjouissant, l’affiche de cette finale était composée à moitié de jeunes joueurs. « Oui, il y a des p’tits jeunes qui montent, c’est réjouissant ! Et je suis content du niveau des matchs » avouait Yves Luginbühl, propriétaire du domaine de Veytay et organisateur du tournoi. Pierre-Henri N’Goumou, handicap 2 à 20 ans, s’est particulièrement distingué au sein de la formation finaliste Helvetica. « J’ai découvert le polo à Deauville à l’âge de 10 ans » expliquait le jeune Français, invité par le capitaine Juan Zavalia. « Au début, comme je suis gaucher, j’ai dû être patient et muscler mon bras droit pour y arriver. Aujourd’hui je suis passionné et je compte bien jouer encore longtemps à haut niveau. C’est la première fois que je venais ici, c’était très sympa, une bonne organisation et le terrain était bon » concluait-il.

Ce Geneva Polo Masters s’est étendu sur deux semaines. Toutes les équipes ont disputé cinq matchs. Deux journées ont dû être annulées en raison du mauvais temps. Mais le soleil du week-end des finales a redonné le sourire à tout le monde ! L’équipe vainqueur n’a perdu qu’un seul match 7-8 face à la formation plusieurs fois titrée SBP de Riccardo Tattoni qui a dû se contenter de la 3e place et du Rolls Royce Trophy. L’équipe ACM Polo Team, emmenée par Pierre-Louis Chardier, se classe 4e après avoir été battue par SBP dans la petite finale. Précisons enfin que chez les amateurs, David Amar (SBP) a été désigné meilleur buteur et qu’Aurélie Slavic (Helvetica) a reçu un prix pour son fair-play. Quant à Tango, la monture du jeune Uruguayen finaliste Alejo de Tarenco Stirling (hcp 4), il a été sacré meilleur cheval du tournoi et s’est régalé avec un magnifique panier de carottes !

Pascal Mathieu