Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2016

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Equipe Veytay JLC, vainqueur du Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2016

VEYTAY REMPORTE LE TITRE QUATRE ANS APRÈS SON DERNIER SACRE!

 

Suspense intense lors de la Finale du Jaeger-LeCoultre Polo Masters, disputée devant plus de 4'000 spectateurs. Il fallut attendre la dernière période avant que l’équipe de Veytay-Jaeger-LeCoultre s’impose face à VT Wealth Management, 9 buts à 7.

Déjà finaliste malheureux l’an dernier, VT Wealth Management avait mis tous les atouts de son côté pour remporter le titre qui manque à son palmarès. L’équipepointait d’ailleurs à la première place du classement provisoire avant le jour des finales. Mais c’était sans compter la fougue et la persévérance de l’équipe de Veytay-Jaeger-LeCoultre qui s’est adjugé la victoire, 9 à 7, quatre ans après son dernier sacre.

Le Français Edouard Pan (hcp 4) s’est montré maître de la situation en inscrivant cinq buts, alors que Manuel Lopez (hcp 2), remplaçant au pied levé Martin Luginbühl blessé au cours du tournoi, parvenait à marquer trois buts. A relever également une réussite de Simon Luginbühl (hcp 2).
Pour arriver à cette victoire, il fallut attendre la quatrième partie (ou chukker), les trois premières ayant été très homogènes, chaque équipe inscrivant deux butschacune. L’équipe Veytay-Jaeger-LeCoultre s’est montrée alors la plus incisive, malgré les prouesses de l’Uruguayen Matias Carrique (hcp 4) et ses quatre buts. L’équipe VT Wealth Management du capitaine zurichois Thomas Fedier (hcp 0) devra donc attendre une année encore pour s’adjuger le Jaeger-LeCoultre Polo Masters !

Dans la petite finale, pour les 3e et 4 places, les équipes ont dû être départagées par un cinquième chukker, dit de la mort subite. C’est le but en or de David Bernal (hcp 5) qui permettait ainsi à Tracom de remporter le match 9 à 8 contre Los Blancos des frères Luca et Fabio Meier. Enfin, The Emerging s’est facilement adjugé la 5e place en remportant son match 8 à 4,5 contre Lynx Energy, lauréat ces trois dernières années du tournoi mais qui présentait une composition différente en 2016.