VERBIER POLO CUP 09

UN EVENEMENT INEDIT EN SUISSE ROMANDE – Suite au succès de la première édition en janvier 2008, la célèbre station valaisanne a décidé d’organiser pour la deuxième fois un tournoi de polo sur neige. Une décision judicieuse pour une réussite unanime ! Une 3ème édition aura lieu l’an prochain. 

3 jours de haute compétition pour une victoire française

Verbier a, l’espace de trois jours, accueilli la deuxième édition de la Verbier Polo Cup, une compétition d’« Arena Snow Polo ». Pour l’occasion, les courts de tennis du centre sportif de la célèbre station valaisanne ont été transformés en arène de polo de 40x80 mètres. 4 équipes de 2 joueurs se sont disputé la victoire. Les 6 matchs au programme, disputés en nocturne et de jour, ont été très serrés et disputés, pour le plus grand plaisir des nombreux visiteurs.

Bien épaulé par David Amar, Clément Delfosse (champion de France 2005 et champion d’Europe 2002) a conduit l’équipe de France (Team Infiniti) vers la victoire. En finale, la formation tricolore a nettement dominé 12 à 7 l’Angleterre (Team Giroud Vins). « Nous avons eu un peu plus de chance qu’eux » lançait modeste Clément Delfosse qui, comme ses collègues, a énormément apprécié l’expérience. « C’est beaucoup plus physique que sur l’herbe. La neige est profonde. On doit lutter nous et les chevaux, c’est plus fatiguant mais plus rigolo. On a moins de pression qu’en saison sur l’herbe. C’est vraiment une partie de plaisir ! ». Clément Delfosse joue principalement à Paris et dans le Sud de la France. La précision de ses coups et ses reprises de volées à couper le souffle ont été déterminantes dans ce succès. « J’ai aussi skié hier, donc parfait, deux activités que j’adore, vraiment un immense plaisir ! » renchérissait le finaliste anglais James White qui découvrait le polo sur neige. « On s’est un peu entraîné en arena avant de venir ».

L’Argentine (Team Coco Club) a battu la Suisse (Team EFG Bank) 5 à 3 dans la petite finale. Alexis de Boismenu, vainqueur de la 1ère édition, se réjouissait de son retour à Verbier. « Toujours du plaisir, c’est une station splendide et l’organisation est impeccable ! » lançait-il. Les frères Simon et Martin Luginbühl, impliqués dans l’organisation, étaient un peu déçus d’avoir manqué le podium. Mais Simon était en pleine préparation d’examens et Martin souffrait d’une tendinite au bras.

Soucieux de montrer le visage jeune, sportif, compétitif et international du polo, les organisateurs ont fait venir des équipes composées uniquement de jeunes professionnels ou semi-professionnels représentant l’Argentine, l’Angleterre, la France et la Suisse. Une équipe de polo est habituellement menée et prise en charge par un « patron », un joueur amateur qui pourvoit les services de joueurs mercenaires. Chaque équipe portait le nom des 4 sponsors principaux de l’événement soit le Coco Club (discothèque de Verbier), Giroud Vins (célèbre cave valaisanne), Infiniti (enseigne haut-de-gamme de Nissan) et EFG Bank (entreprise très présente dans le polo). 

Pour préparer ce tournoi de Verbier, les 8 joueurs ont pu se familiariser avec leurs montures lors des deux jours d’entraînement effectués au Polo Club de Veytay. 32 poneys de polo ont été transportés à Verbier et logés dans une grande tente chauffée aux abords du terrain de jeu.

Un développement fulgurant

L’an dernier, les organisateurs avaient lancé un ballon d’essai avec une édition volontairement sobre. Les échos ont été si positifs qu’ils se sont relancés dans l’aventure avec la bénédiction des autorités locales. Il a fallu trouver de nouveaux sponsors. La crise n’a pas aidé mais l’effet boule de neige a fonctionné. « Nous avons trouvé un partenaire, ce qui en a entraîné un autre et ainsi de suite » explique Martin Luginbühl, très impliqué dans le comité d’organisation qui s’est élargi avec notamment Michel Darioly, organisateur bien connu des concours de saut de Verbier, Crans-Montana et Sion. « Le président de l’événement Mike Hornung m’a demandé de les rejoindre. Je voulais faire un grand truc tout de suite » lance Michel Darioly qui a mis ses connaissances et ses contacts au service du polo sur neige.

Le budget est passé de 100'000 à plus de 250'000 francs. Les infrastructures ont été complètement revues pour améliorer l’accueil des partenaires et du public. Les visiteurs ont ainsi pu profiter de tentes chauffées, d’un vaste bar-lounge et d’un petit village de stands. « Entre le montage et le démontage, il a fallu 17 jours de travail avec une moyenne de 7 personnes par jour sur place » précise Michel Darioly. Le nombre d’équipe a doublé et le niveau de jeu n’en était que plus relevé. Autre nouveauté, les équipe ont défilé dans la station samedi après-midi. Un défilé qui n’a pas manqué de surprendre les passants ! Quantité d’animations et de démonstrations liées au cheval ont agrémenté le programme de cette Verbier Polo Cup. On a ainsi vu par exemple des cavaliers de renom disputer un match exhibition de polo, des 6 barres remportées par les jeunes Valaisannes Mélissa Darioly et Hélène Kessler, mais aussi des démonstrations de pony games, de ski joering, de travail en liberté ou encore des voltigeurs-parapentistes Mike et Stuart Belbas qui ont livré les balles de match par voies aériennes. 

Des conclusions plaisantes et un avenir prometteur

Le premier bilan de cette 2ème Verbier Polo Cup est très satisfaisant et encourageant pour la suite. Selon les organisateurs, 5'000 personnes ont visité le tournoi. L’ambiance était décontractée et sportive. « On a eu beaucoup de spectateurs et d’engouement, on est content » se réjouit Martin Luginbühl. « Cet événement a connu un succès populaire indéniable et réjouissant. Des gens du coin et des commerçants m’ont dit qu’ils avaient été étonnés de voir l’ampleur prise par l’événement. Il y avait beaucoup de spectateurs venus de l’étranger. Ça a aussi permis de donner une autre image du polo, trop souvent considéré comme huppé. Nous avons tenu à accorder un accès gratuit à la manifestation » ajoute Michel Darioly qui se réjouissait aussi d’avoir reçu la visite et des compliments de la part des organisateurs de tournois sur neige très réputés comme Megève et Klosters.

Le public, lui, s’est régalé ! « C’est vraiment fantastique. J’ai aussi des chevaux. En voir ici sur la neige c’est formidable » s’enthousiasmait une spectatrice de Londres. « C’est très intéressant, j’aime voir quelque chose de différent. Mais je dois dire que le hockey sur glace est plus rapide » ajoutait avec le sourire un Ecossais. « J’adore les chevaux, ma mère m’a proposé d’essayer le polo » complétait une jeune fille genevoise.

Après le succès de cette 2ème édition, la Verbier Polo Cup continuera l’an prochain à la même période (ndlr : la date reste à définir). « Tous les événements que l’on fait, on les veut dans la durée. On ne veut pas se lancer dans une opération unique » expliquait Patrick Messeiller, directeur de Verbier-Bagnes Tourisme, ravi du déroulement de ce tournoi. « Les sponsors sont partants pour l’an prochain » se réjouit Yves Luginbühl, patron du Polo Club de Veytay qui s’est occupé du volet sportif.

Les organisateurs le reconnaissent. Il y a des détails à revoir comme le parking, l’accès à l’événement ou encore le terrain, trop souple cette année en raison des chutes de neige. « Nous voulons aussi ouvrir les tentes et ajouter des filets devant les stands pour rapprocher davantage le public du jeu et des joueurs » explique Yves Luginbühl, soucieux de cette complicité. Par ailleurs, le tournoi pourrait, dès l’an prochain, se déplacer plus près du cœur de la station et gagner ainsi en visibilité et en espace.

Rendez-vous en 2010 pour la 3ème édition !